QUAND EUGENE REVIENT A TROUVILLE

12274780_992895454131704_7023131435683979473_n
Eugène Boudin, Trouville, la Poissonnerie vers 1888-1895. Le Havre, musée d’art moderne André Malraux  © MuMa Le Havre

En allant flâner du côté de la jetée de Trouville le week-end dernier, j’ai eu un coup de coeur spécial pour l’EXPO qui est sans doute celle à ne pas louper cet été, en Normandie.

Trouville d’antan, Trouville d’autrefois, sous le pinceau du fabuleux peintre impressionniste Eugène Boudin. Trouville comme on l’aime : colorée, vivante, typique et habitée par cette âme bon enfant d’une époque au charme piquant. On s’y croirait, à la plage, en compagnie de la haute et truculente société, ou là encore, à faire notre marché, au coeur de l’ancienne halle aux poissons. Une vingtaine de toiles jalonnent la balade à travers cette Belle Époque dépaysante et rafraîchissante. Arrivé en bout de jetée, on n’a qu’une seule envie : plonger. Et recommencer.

Exposition Eugène Boudin en plein air, Jetée Jean-Claude Brize jusqu’au 6 novembre 2016, 14360 Trouville-sur-mer. 

Publicités

Publié par

Journaliste indépendante, ancienne parisienne, je vis aujourd'hui entourée de mes 3 enfants, dans la campagne d'Honfleur. Suivez-moi pour découvrir la Normandie et partager mes coups de coeur!

2 commentaires sur « QUAND EUGENE REVIENT A TROUVILLE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s